Pourquoi avons-nous besoin des abeilles ?

35 B
Breizhmotion
Breizhmotion
25 Jan 2019

Programmation et organisation des débats : Alain Blogowski<br />
Intervenant Michel AUBERT - Animateur Pierre-Yves BULTEAU<br />
Production films : Alimentation Générale pour le Pavillon France<br />
Tournage : Vipiemme / Cameramens : Michele Pinna et Aurélien Bureau<br />
Coordination Milan : Sophie Her<br />
Montage : Raphaël Renard<br />
Conception générique : Stéphan Muntaner<br />
Musique : DJ Oil<br />
Remerciements à l’Institut français Milano<br />
<br />
L’abeille est l’une des championnes de la pollinisation : en passant de fleur en fleur, elle se charge de grains de pollen et assure la fécondation des plantes. On estime qu’elles participent à la pollinisation d’au moins 200 000 espèces de plantes et que, sans elles, le risque serait réel de voir disparaitre nombre de fruits et de légumes de nos assiettes. <br />
<br />
Loin de ce scénario catastrophe, l’abeille et les pollinisateurs sauvages sont néanmoins aujourd’hui menacées. Depuis une trentaine d’années, en France, mais aussi en Europe, en Amérique du Nord et en Asie, sa population diminue de manière inquiétante. Les causes de sa disparition sont multiples : épandages de produits chimiques (engrais, pesticides…), agrandissement des parcelles cultivées et suppression des espaces semi-naturels (haies, bandes enherbées …), maladies contagieuses, y compris exotiques, mal soignées du fait d’absences de solutions thérapeutiques autorisées, arrivée d’espèces envahissantes (comme le frelon asiatique ou un acarien répondant au nom de varroa) qui attaquent et dévastent des ruchers entiers, …. Alors, demain les abeilles auront-elles disparues à cause de l’homme ?<br />
<br />
Michel AUBERT a été directeur du Laboratoire national de recherches vétérinaires de Nancy, spécialisé dans les maladies des animaux sauvages (dont la rage), puis de celui de Sophia-Antipolis spécialisé dans les maladies des abeilles. Il a coordonné plusieurs projets de recherche européens dans ces deux domaines. Il est aujourd’hui retraité et expert indépendant en prophylaxie des maladies animales.

Montre plus


Aucun commentaire trouvé

Commentaires de Facebook